Mes meilleurs conseils pour traduire de l’anglais au français

traduction anglais francais

Traduire un texte de l’anglais au français est une tâche que de nombreux traducteurs et professionnels de différents secteurs doivent accomplir quotidiennement. Imaginez une présentation PowerPoint en anglais que vous devez montrer à un public francophone, un courriel que vous devez écrire à un fournisseur en France ou au Canada ou, si vous êtes traducteur, la préparation de la version française du site web d’un client. Cette tâche peut être accomplie beaucoup plus rapidement et efficacement si vous tenez compte des étapes suivantes :

Lisez l’intégralité du texte en anglais

Cette étape permet de comprendre l’idée générale et vous rendre compte du caractère formel de la langue.

Cette étape initiale est très importante pour que vous essayiez de garder le même ton en français qu’en anglais. Par exemple, le texte est-il adressé à un conseil d’administration ou à un comité officiel ou s’agit-il d’un texte écrit à vos collègues de bureau ? Le texte en français s’adresse très probablement au même public que le texte anglais. Vous pouvez ainsi utiliser des pronoms tels que vous, tu, on, etc. selon le cas.

Identifiez la langue du texte (scientifique, littéraire, technique…) et évaluez vos connaissances sur le sujet.
En fonction du type de texte, vous devrez également adapter la langue à utiliser pour la traduction. Évaluez vos connaissances du sujet et soulignez les points techniques que vous ne connaissez pas. Si le sujet est totalement nouveau pour vous, vous devrez faire des recherches sur le sujet et ses concepts, et pour cela, vous pouvez lire des articles qui vous donneront plus d’informations. Il est facile de trouver des informations supplémentaires sur Google ou Wikipedia, mais il faut garder à l’esprit la véracité de la source consultée. Linguee, par exemple, est une bonne ressource pour trouver différentes façons de traduire des phrases et des mots techniques.

Commencez à traduire sans trop vous attarder sur une seule phrase

traduire-anglaisLe blocage le plus courant est de ne pas savoir ce que signifie un mot particulier ou de ne pas être capable de comprendre pleinement le sens d’une phrase. Si vous ne comprenez pas un mot, cherchez rapidement sa signification et si vous ne comprenez toujours pas la phrase, écrivez simplement ce que vous pensez qu’elle signifie. Ensuite, continuez à traduire. Il y a de fortes chances qu’en parcourant le texte, vous obteniez des informations qui vous aideront à résoudre les doutes que vous avez sur n’importe quelle partie du texte.

Une fois la traduction terminée, remarquez qu’il y a très probablement plus de mots en français qu’en anglais.
Ce n’est pas que lorsque vous traduisez de l’anglais au français, vous obtenez un texte différent, mais simplement que le français nécessite parfois plus de mots pour transmettre la même idée de manière naturelle, c’est-à-dire que le texte traduit ne ressemble pas à une traduction littérale de ce qui est écrit en anglais.

La phase d’édition des termes commence

Il existe de nombreux termes qui, en anglais et en français, se disent presque de la même manière. Toutefois, à moins que vous ne soyez absolument sûr qu’un terme technique ou industriel se dit de la manière dont vous l’avez écrit en français, recherchez-le sur Internet. Vous pouvez utiliser Wikipedia, rechercher un article en anglais avec le terme à vérifier et voir s’il existe une version française. Si c’est le cas, vous trouverez alors le terme de la langue française le plus approprié.

Oubliez le texte anglais et réécrivez le texte comme vous, un locuteur natif francophone, l’écririez

C’est l’étape de révision du style. Vous savez à quel type de personnes le texte s’adresse, vous savez quels mots, expressions, idiomes, etc. sont couramment utilisés par les gens de votre pays, pour finalement faire en sorte que l’ensemble du texte ressemble à un texte que vous avez écrit vous-même. Cela lui donnera cette touche de finition naturelle qui fait qu’une traduction bien faite est si différente d’une traduction automatisée ou bâclée.

La maîtrise de la langue anglaise

Pour réaliser de bonnes traductions, je suis allé faire un long séjour linguistique dans un pays anglophone. En effet, vous pouvez apprendre à traduire une langue dans des livres mais nous savons tous qu’entre les usages usuels d’une langue et les formes plus académique que l’on trouve dans des livres, il y a de la marge. Donc pour parfaire vos connaissances de termes d’argot et de locutions couramment utilisées, partez dans un pays anglo-saxons avec un organisme tel qu’Information Planet pour maîtriser le sujet.

Rédaction

Comments are disabled.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]